retour accueil

André HUPET est né à Grand-Reng le 20 décembre 1922.

Formé par Duriau, Navez et Buisseret à la gravure et à la peinture, il s'oriente vers la sculpture.

De 1938 à 1947, il étudie à l'Académie des Beaux-Arts de Mons

En 1943, il devient, comme céramiste , membre de la célèbre "Maîtrise de Nimy " , expérience communautaire menée par Raoul Godfroid dans le cadre de la Manufacture Impériale et Royale de faïenceries, dans le but de faire de la céramique un art expressif " fusion rêvée de la sculpture et de la peinture".

L'oeuvre " Le Bel Arbre " de Hupet s'inscrit dans cette démarche.

André Hupet s'est attelé à la sculpture monumentale, murale, architecturale, comme dans ses oeuvres : " l'Ecole des Fées ", ou encore " D"un Monde si lointain ", " Mutation ", " Le Vampire des ombres ".

1947 : Prix Godecharle pour " La Danse ", plâtre, 260 x 220, au Théâtre communal de la Ville de Mons.

A partir de 1948, André Hupet enseigne le dessin et la sculpture à l'Académie de Mons et à l'Ecole Supérieure d'Architecture à Mons.

1953 : Premier Prix au concours national en vue de l'érection d'une fontaine au Parc Duden à Forest.

1954 : Professeur à l'Ecole Normale Secondaire de l'Etat à Mons.

André Hupet est décédé le 19 avril 1993

André Hupet est un artiste multiple, son imagination ne connaît aucune limite, il joue dans la plastique des formes et des volumes, avec la couleur qui l'attire énormément. Il utilise des matières aussi différentes que le plâtre, le métal, la pierre, le polyester.

La terre revit sous des formes tantôt harmonieuses, invitant au rêve, tantôt étranges, parfois hostiles, mais toutes pleines de mystères et de secrets comme l'artiste lui-même.

André Hupet n'accepte pas le réalisme en art parce qu'il le trouve souvent banal; il ne conçoit pas non plus une sculpture miniature, il est passionné par la sculpture monumentale.

Observez aussi la dimension insolite de ses aquarelles, le papier le plus grand.

André Hupet s'intéresse aussi à l'art de la tapisserie.

Au carton de l'artiste, s'ajoute la passion de Marie-France GODART de jouer avec le moelleux de la laine en associant sa propre vision à celle d'André Hupet.

Expositions :

Expositions d'Art belge au Caire, à Strasbourg, à New York en 1945

Avec la " Maîtrise de Nimy " notamment à Mons en 1946

A Anvers en 1946

Au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles en 1947

A Amsterdam, au Stedekijk Museum en 1947

A Charleroi, à l'exposition des " Métiers d'Art en Wallonie " en 1948

A Paris, au Musée d'Art Moderne en 1950

Aux salons des " Artistes du Hainaut " , notamment à Mons, Tournai, La Louvière, Charleroi.

Nombreuses céramiques et sculptures dans les collections privées de l'Etat et des Provinces.

Bustes et Médailles: C.Cordier (1954); Alex de Taeye (1957); Louis Pierard (1958); Achille Delattre (1959); Achille Liénard (1965); Auguste Guerlement ( 1967); René Thone (1970) et Edmond Yernaux (1970).

Quelques oeuvres intégrées à l'architecture: à Forges-Philippe (1953); au Palais des Expositions de Charleroi (1953); au Palais des Beaux-Arts de Charleroi ( 1957); au Palais de Justice de Charleroi ( 1964); aux Ecoles Cité Louis Piérard à Frameries (1956); à l'Institut agronomique de l'Etat à Gembloux (1963); à la Faculté polytechnique de Mons (1962); au Lycée Royal Marguerite Bervoets à Mons (1965); balcon de l'Hôtel de Ville et Porte double de la Salle des Mariages de Marchienne-au-Pont ( 1973).

Expositions de Peintures et de Tapisseries

En 1984: Mons, galerie 7

En 1985: Saint-Ghislain, Tour de la Ville et Florennes, Centre Culturel

En 1986: Bruxelles, Galerie Bortier sous les auspices de la Ville de Bruxelles

En 1987: Tournai: C.E.R.I.S.T. - Centre Culturel Jacques Hochepied

et en Provence: - Château de Lourmarin, à la Fondation Laurent-Vibert et à Aix-en-Provence au Palais des Congrès.

En 1988: Mons: Fédération du tourisme du Hainaut

et en Provence: l'Isle sur la Sorgue au Salon d'Automne

En 1989: Mons: Hôtel de Ville, Salle Saint-Georges et Bruxelles: Galerie Albert Ier

En 1990: Avignon: Palais des Papes sous les auspices de la Ville d'Avignon

En 1991: Soignies: Centre d'Art et de Culture

et en Provence:

l'Isle sur la Sorgue, Galerie Ceruse

Gordes: Aumônerie Saint-Jacques

En 1992: Saint-Ghislain: Tour de la Ville, Salon en hommage à Jacques Brel

et à Nivelles, Grand Salon d'Art Européen organisé par le Rotary Club ainsi qu'en France:

à Angers: Salle des Haras

à Montpellier: Salle culturelle Georges Brassens

 

 

Retour en haut de la page

retour accueil